Le chômage pour tous, c’est maintenant !

Posté le : 26/02/2018

Les salariés qui démissionnent avec un «projet de reconversion professionnelle réel et sérieux» pourront bénéficier d'une indemnisation chômage selon les mêmes modalités que les salariés licenciés. Mais ils devront justifier d'une ancienneté ininterrompue de 7 ans dans l'emploi et avoir un projet de reconversion nécessitant une formation qualifiante ou une formation complémentaire après une validation des acquis de l'expérience.
Le projet de reconversion devra répondre «aux besoins du marché du travail» et son caractère réel et sérieux sera validé, avant toute démission, par une commission paritaire régionale. Le salarié aura alors 6 mois pour démissionner. Pôle emploi contrôlera la mise en œuvre du projet lors d'un «entretien de suivi approfondi».